L’Andalousie, une terre d’histoire et d’avenir

L’Andalousie, une terre d’histoire et d’avenir

L’Andalousie

Andalucia ! Dès que l’on pose le pied en Andalousie on éprouve très vite la sensation de se retrouver dans une région tout à la fois souriante, joyeuse, ouverte à la modernité et profondément marquée par la gravité de l’Histoire. Des champs d’ oliviers à perte de vue, des forteresses incrustées dans le paysage, des vestiges romains ou encore, les Mosquées-Cathédrales de Cordoue, de Séville… tout rappelle qu’ici entre splendeur et déclin, tragédies et prospérité, des cultures ont façonné un territoire d’une extraordinaire beauté.

l'alcazar de Jerez
la place du village de Zuheros
l'alhambra de Grenade

Nous sommes allés en Andalousie à plusieurs reprises, généralement pour une durée de 15 jours.  A chaque fois, c’est le même émerveillement face à des lieux qu’on ne se lasse jamais de (re)découvrir. l’ Andalousie mérite qu’on la découvre ou qu’on la redécouvre. Que ce soit au printemps ou en automne, le clinquant surfait des stations balnéaires  de la Costa Del Sol, n’est pas d’un grand intérêt. En revanche, il faut passer du temps à visiter les monuments aussi célèbres que l’Alhambra de Grenade, la Giralda de Séville, la Mezquita de Cordoue, ou encore l’Alcazaba de Malaga etc. Bien sûr !  Mais surtout, il faut s’imprégner de l’ambiance  que procure le fond proprement humain et « dramatique » d’une région sobre, excessive et furieusement belle. Le Cante Jondo, le  flamenco, évidemment, ne pouvaient jaillir que de cette terre andalouse !

/* Mobile Menu style */