Ici, les chiliens disent Valpo pour désigner la ville bohème et colorée du Chili. Située sur la côte pacifique, elle a marqué l’imagination de nombreux marins du monde entier. C’est que pour arriver à Valparaiso et rejoindre plus au nord les villes portuaires de la côte pacifique, il fallait passer par le célèbre cap Horn. Après un long trajet, dans des conditions parfois périlleuses, le port de Valparaiso était le premier port où faire escale. On venait s’y reposer et faire la fête dans les nombreux bars du port. C’est l’âge d’or de la ville. A l’occasion de l’ouverture du canal de panama en 1914, le trafic maritime avec l’amérique latine ne passe plus obligatoirement par Valparaiso. La ville entame alorts son déclin, son affluence baisse. Ces dernières années, cependant, grâce à des choix économiques ambitieux, elle connait un regain d’activités. De nombreux quartiers sont réhabilités et magnifiés par de superbes fresques. Des immeubles sont restaurés et certaines collines (Cerros) deviennent des lieux particulièrement branchés et touristiques. Nous nous y sommes baladés avec bonheur.

EN DIRECT DE VALPO

                                                 moment vidéo

A Valparaiso, nous séjournerons dans ce décor anachronique fait de bric et de broc de l’hôtel Las Latas.

l’Hôtel Las Latas 

 De notre chambre nous pouvion monter dans cette tour en métal rouillé et admirer toute la baie de Valpo. Un spectacle unique !

Valparaiso : promenade dans la ville

Les valises à peine posées et on part à la découverte de la ville; c’est dans le quartier historique de Valpo, près du port, ou sur les collines branchées de Bellavista et de Conception que nous allons découvir l’âme de la ville.

 

Valparaiso, “le joyau du Pacifique” est une ville du Chili de 300 000 habitants, au bord du Pacifique.

LES FUNICULAIRES DE VALPARAISO

Les funiculaires de Valparaíso, appelés localement ascensores, sont une des particularités les plus célèbres et les plus pittoresques de la ville de Valparaíso, au Chili. Ils ont été déclarés « Monuments historiques » par le Conseil des Monuments nationaux du Chili.

Valparaíso s’est construite sur un grand nombre de collines (les cerros) encadrant une large baie. La déclivité importante existant entre ces différents secteurs résidentiels et la zone littorale basse (connue sous le nom de plan), où se concentre l’activité commerciale, administrative, industrielle et portuaire, constitue une gêne considérable pour les déplacements. Les funiculaires constituent un moyen de transport adapté à cette réalité géographique.

Le premier funiculaire de la ville, l’ascensor Concepción, date de 1883 et il fonctionnait alors à la vapeur. Aujourd’hui, Valparaíso compte quinze funiculaires. Cinq d’entre eux sont de propriété municipale, les autres appartenant à des entreprises privées.

 

LE STREET ART À VALPARAISO

A valparaiso, les murs sont des tableaux ! La plupart des façades servent de support à de superbes graffiti. Des tags simples aux fresques gigantesque en passant par des graffiti sophistiquées, on se balade dans la ville un peu comme dans une galerie d’art où le beau, le laid, l’inexpressif, se mêlent dans la même volonté d’exprimer, de communiquer.

Le Street Art est apparu à Valparaiso avec une idée d’engagement politique. Les tags et graffiti étaient porteurs de messages d’opposition à la dictature en place. De nos jours (et depuis les années 2000), ils sont le plus souvent uniquement esthétiques, forme d’expression artistique.

 

LA SEBASTIANA,  MAISON DE PABLO NERUDA 

En 1959, Pablo Neruda demande à ses amies Sara Vial et Marie Martner de lui trouver une petite maison pas trop chère, isolée mais pas trop, à Valparaíso, car il ressent ” la fatigue de Santiago “. On lui trouve finalement cette grande maison dans laquelle il séjournera  appréciant particulièrement de voir dans la baie, le feu d’artifice tiré à l’occasion de la nouvelle année.

La maison est construite sur 3 étages. Chaque étage dispose d’une pièce avec une immense véranda donnant sur le port et l’océan. La vue prise d’une pièce de la Sebastiana est magnifique.

  

la Sebastiana est aujourd’hui un musée géré par la fondation Neruda et ouverte au public. L’intérieur de la demeure a été conservée dans le même état que celui dans lequel le poète vivait avec son épouse.

LE BAR CINZANO

Le temps s’est arrêté dans ce bar « historique » du centre de Valparaiso oiuvert en 1896. Le charme désuet du décor et les affiches placardées un peu partour dans le bar rappellent qu’ici les marins se retrouvaient avant de terminer la nuit dans les clandés du port. Ici, en fin de semaine on joue du Tango, du boléro, et de la cueca dans une ambiance rétro.