le village blanc de Zuheros

LE VILLAGE BLANC DE ZUHEROS

Actualisé en septembre 2021

Entre Grenade et Cordoue, à l’écart de la fameuse route du Califat, au milieu des champs d’oliviers apparait au détour d’un virage, ce petit village blanc qu’est Zuheros. Typique des villages andalous, il est une des Porte d’entrée de la Sierra Subbétique.  Il a su garder ce brin d’authenticité que viennent confirmer jusque dans les plus petits recoins des siècles  d’histoire musulmane et chrétienne.

le village de Zuheros

Quand on se promène dans les rues étroites et pentues du village, le spectacle des maisons alignées d’un blanc impeccable est extraordinaire. Chemin faisant, on rencontre ici ou là queques habitants sortis faire leur course dans l’unique magasin du village. On traverse de belles petites places en étage.

ruelle de Zuheros
dans les rues de Zuheros
dans les ruelles de Zuheros
Brigitte à Zuheros

Impossible à un moment donné de la balade dans les ruelles du village de ne pas déboucher sur la place de l’Eglise. C’est ici que s’élance la vieille forteresse arabe du IXème siècle construite sur un rocher. Si ces vestiges n’ont plus aujour’hui de significations défensives, ils expriment encore aujourd’hui, des siècles plus tard la confontation et le passage  entre deux mondes, arabe et catholique.

le château de Zuheros
la place centrale de Zuheros

Au pied de cette forteresse, sur les décombres d’une ancienne mosquée a été construite au XVIème Siècle une église. L’église et la forteresse donnent sur une petite place qui s’anime en fin d’après-midi et les week-ends

l'église de Zuheros
la place de l'église de Zuheros

De cette place centrale, on a un superbe panorama sur les champs d’oliviers en contrebas ainsi que sur les montagnes de la Sierra.

la campagne autour de Zuheros
le parc naturel de la sierra Subbética

Zuheros est le point de départ de marches sublimes dans la cordillère subbétique. Dans un environnement aride planté d’énormes rochers, avec le bleu du ciel comme décor intemporel, l’Andalousie se révèle dans toute sa splendeur. Des grottes, une rivière souvent assèchée l’été, un massif déchiqueté surplombant des champs d’oliviers à perte de vue: un panorama que Cézanne aurait sans auncun doute eu un plaisir fou à composer.

le village blanc de Zuheros

Vous ne rencontrerez pas beaucoup de monde à Zuheros. Aux heures les plus chaudes de la journée, les rues sont désertes, le village semble dormir sous la chaleur accablante, blotti contre la montagne. A l’intérieur des maisons tout est silencieux. Très rarement, à travers les persiennes entr’ouvertes, des mots, des conversations rompent ce silence. En fin d’après-midi, quittant la fraîcheur des maisons, quelques personnes sortent de chez elles.

habitant de Zuheros

Tranquillement, à pas lents les anciens de Zueros se dirigent vers la place de l’Église, et s’assoient sur les bancs publics à l’ombre du château. Les enfants jouent au ballon, les quelques touristes présents attablés à la terrasse du bar qui domine la plaine sirotent un verre de vino tinto….Spectacle d’un village andalou en fin d’après-midi…

Zuheros, les oliviers et l’Hacienda

champs d'oliviers en Andalousie

Impressionné par l’étendue des champs d’oliviers qui entourent le village, un peu perdus au milieu des espaces grandioses qui entourent Zuhéros, éblouis par la beauté sauvage des lieux, nous avons marché jusqu’à une ancienne ancienne ferme du 19ème S.  transformée en auberge : l’Hacienda Minerva.

l'hacienda Minerva à Zuheros
l'hacienda minerva à Zuheros
pressoir d'olives
A l'intérieur de l'Hacienda
hacienda minerva à Zuheros
Hacienda Minera à Zuheros

En conclusion

Qui pourrait quitter Zuheros et ses environs sans avoir pris le goût de cet endroit d’andalousie et l’envie d’y revenir encore et encore… Nous n’avions que très rarement ressenti une telle sensation de calme et de plénitude ici à Zuheros. 2 jours, 2 nuits dans une campagne Andalouse multicolore, pleine de bleu, de blanc, de vert….  2 soirées pittoresques, 2 nuits sous un ciel d’encre, juste troublées par le scintillement des étoiles et la lumière pâle de la lune…. une sensation de bonheur et de douce chaleur.

/* Mobile Menu style */