DANS LE DELTA DU MÉKONG

           Des paysages sublimes et luxuriants parsemés d’arbres fruitiers et de fleurs, des rizières à perte de vue, des petits canaux, des localités traversées par les nombreux bras du Mékong, des marchés flottants, le delta du Mékong est une région fortement urbanisée mais qui a su déveloper une agriculture abondante (des rizières notamment). Ici vivent au rythme du fleuve et de ses crues plus de 22 millions d’habitants soit environ 20% de la population totale du Vietnam. Très concernée par le dérèglement climatique et à la régulation du Mékong principalement effectuée par les chinois avec leurs barrages, la région et son développement socio-économique constituent pour les années à venir une préoccupation majeure  des autorités vietnamiennes. Je vous propose dans cet article de vous parler de quelques endroits que j’ai pu découvrir en me baladant dans le delta.

 

 

Promenade dans le delta

Ce qui frappe d’abord le voyageur en arrivant dans le delta, c’est sa luxuriance et la gentillesse de ses habitants. D’un bout à l’autre de la région, les rues, les marchés, les bras du Mékong, les campagnes sont le théâtre d’une intense activité. Sur l’eau boueuse du Fleuve, les marchés flottants sont plein d’un affairisme débonnaire: les fruits, les légumes débordent des petites barques chargées à ras bord; poteries, ustentiles de cuisine font l’objet d’âpres négocitations.  Tôt le matin, le marché flottant de Cantho est très fréquenté par des locaux qui viennent en barque y faire leur course. Spectacle garanti.

Sa Dec

Cette ville de 100000 habitants est surtout célèbre pour avoir été la commune où vécut dans les années 30 Marguerite Duras. Sa mère y dirigeait entre 1928 et 1932, l’école communale. Nombreux sont les voyageurs qui font le détour par Sa Dec pour retrouver ici un peu de l’histoire de la romancière. C’est à Sa Dec en effet que vivait Huynh Thuy Le, le « Chinois » que la narratrice rencontre un jour sur le bac qui la reconduisait à son internat de Saïgon. Il deviendra son amant.  Il habitait sur le quai Nguyen pas très loin de la maison de Marguerite Duras. Elle fit de cette histoire un roman : l’Amant.

 

Dans les environs de Sadec.

Sadec est aussi très connu pour ses plantes d’ornement et ses arbustes. Le village horticole de Sa Dec est à 4 Km du centre-ville, au bord de la rivière Tien. Chrysanthèmes, œillets d’Inde, dahlias, hortensias, 50 espèces de roses… sont ici cultivés et vendus tous les jours tant pour le marché intérieur que pour l’exportation. Dans les jours qui précèdent la fête du Têt, l’activité est particulièrement intense, car d’ici partent des milliers de fleurs et d’arbustes vers l’ensemble du Vietnam. Nous sommes arrivés dans la zone horticole de Sa dec le 1er jour de l’an. Les ventes venaient de se terminer. Comme vous pourrez le voir sur cette vidéo, l’heure était au repos et à la fête.