HOI AN

façade à Hoi An

Quand on va au Vietnam, Hoi Han est une destination incontournable. Petite ville côtière de 130 000 habitants, située au centre du pays, elle  n’est qu’à quelques kilomètres de Da Nang et à 3 heures de route de Hué. La plage de An Bang est à 5 km du quartier historique. Sa vieille ville particulièrement bien préservée est un lieu propice à de délicieuses et tranquilles balades. Déambuler dans ses ruelles à pieds ou à bicyclette, c ‘est partir à la rencontre de ses habitants et découvrir le charme  d’une ville portuaire où se sont succédées les cultures chinoises, japonaises, européennes, vietnamiennes. Ces influences se reflètent dans une architecture qui mêle harmonieusement   des époques et des styles variés : boutiques et temples chinois en bois, bâtiments coloniaux français colorés, maisons-tubes vietnamiennes richement décorées. Quant au pont couvert japonais, c’est un bel exemple de l’architecture japonaise de l’époque. Reliant la rue Tran Phu à la rue Nguyen Thi Minh Khai, le pont couvert japonais a été construit dans les années 1590 par la communauté japonaise de Hoi An, afin de créer un lien avec les quartiers chinois de l’autre côté du fleuve.

situation géographique de Hoi An
le pont pagode de Hoi An

Loin de l’ambiance quelque peu chaotique des grandes villes vietnamiennes comme Ho Cho Minh ou Hanoï,  Hoi An est une ville tranquille et relativement paisible en dépit du flot impressionnant de visiteurs qui arpentent chaque jour les rues du quartier historique. Installés un peu en dehors de la ville, en direction de la côte et de ses plages,  nous sommes allés à la découverte de la ville en nous rendant d’abord au marché. 

 

le marché de nuit de Hoi An

 

Le marché est un excellent révèlateur de l’ambiance et de la situation socio-économique d’une ville ou d’un village. Le marché de Hoi An, richement achalandé, se trouve juste au bord de la rivière Thu Bon. C’est un concentré coloré de petits étals sur lesquels sont soigneusement rangés, des sacs, des souvenirs, des habits… Il  regorge de fruits, de légumes, de poissons. En début de soirée, l’endroit est particulièrement animé, et après s’être faufilé entre les nombreuses allées, s’attabler sur le comptoir d’un petit restaurant au beau milieu d’autres petites boutiques dédiées à la nourriture et aux excellents plats de poissons cuisinés sous vos yeux, est un vrai petit bonheur.

Bon Appétit…

plats vietnamiens au marché de Hoi An
sèche cuisinée à Hoi An
sèche farcie de Hoi An
sèche farcie de Hoi An
plats vietnamiens

Promenade dans la ville

Depuis 1999, Hoi An est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est le soir qu’il faut la découvrir.

Le soir, en effet, la ville s’illumine… Des milliers de lampions la couvrent de lueurs multicolores qui lui donnent cet aspect scintillant qu’on retrouve à l’époque de Noel dans les villes européennes. Les façades illuminées projettent de douces effluves lumineuses.

les lampions de Hoi An
façade illuminée à Hoi An
le pont pagode de Hoi An

Nous sommes dans le quartier historique de Hoi An, un endroit paisible; on dirait qu’il a été spécialement conçu pour les piétons. L’architecture donne à lire les différentes époques du développement de cette cité remarquable. Eh oui, on lit l’histoire de Hoi An au hasard de ses rues. Une ville qui a su conserver une identité qui lui est propre, même si les boutiques de créateurs de vêtements sur mesure, de galeries d’art remplies d’objets design, de tableaux en laine et autres objets chargés de dentelle,  sont légion.

maison coloniale
musée de Hoi An
dans les rues de Hoi An
café français à Hoi An
scène de rue à Hoi An
maison chinoise à Hoi An
lepont japonais de Hoï An
/* Mobile Menu style */