img_7600img_7635

 

 

 

 

 

Un petit bonjour à Ganesh et Shiva en arrivant à CochinA Cochin

à cochin

A fort Cochin

plage de fort cochin

Fort cochin

saint Francis Church

Construite comme église catholique par les portugais en 1503, l’église Saint Francois est le plus ancien lieu de culte européen en Inde. Elle passe entre les mains des Hollandais en 1663 qui la remettent à la Communion anglicane en 1804. D’abord consacrée à saint Antoine elle est dédiée à saint François par les Anglicans au XIXe siècle. L’église est monument protégé depuis 1923.

 

img_7707

tombeau de vasco de gama

Vasco de Gama est mort à Fort Cochin de la malaria en 1524. Il fut provisoirement inhumé dans l’église Saint Francis avant que son corps ne soit rapatrié à Lisbonne. C’est ici sa première tombe; elle est à l’intérieur de l’église.

A fort Cochin

filet de pêche à CochinFilet chinois

Ils auraient été introduits en Inde au XIIéme siècle par des commerçants chinois.

Ce sont de grands filets de pêche fixes suspendus sur des perches en bois ou en bambou. Ils sont actionnés à la main grâce à des cordes épaisses lestés de pierre.

A la pêche à Cochin

 

Filet de pêche chinois à Cochin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les filets chinois sont plongés dans l’eau grâce à un ingénieux système de contrepoids. La structure des filets est d’environ 10 mètres de hauteur et s’étend sur environ 20 mètres de largeur. En général, les pécheurs utilisent ces filets pendant la nuit. Ils laissent les filets plongés dans l’eau pendant des heures et en même temps ils laissent une lampe juste au dessous de l’eau attachée au milieu de la structure pour attirer les poissons. C’est, la ruse de la pêche avec les filets chinois.


Voilà le résultat de la pêche

pêche à Fort Cochin

Un homard tout fraichement pêché et prêt à être cuisiné et consommé sur l’esplanade de fort Cochin

à cochin

Les Ferries naviguent toute le journée entre Ernakulum et Fort Cochin en traversant le lac Vembanad. Ils  longent l’île de Willingdon.

img_7792

le Le ferrie Ernakulum Cochin

2 employés du ferry réparent avec un couteau et un marteau une avarie et n’hésitent pas à plonger dans une eau saumâtre pour effectuer leur tâche

réparation du ferme de cochin

Rencontre avec un acteur de Kathakali

Ce personnages aux maquillage élaboré et au costume raffiné participe à la reconstitution des épopées hindoues, le Mahâbhârata, le Rāmāyana et de la vie de Krishna. Les formes et les couleurs du maquillage sont toutes codées, selon l’interprétation du personnage représenté sur scène (prince vertueux, personnage démoniaque…).

Le travail de l’acteur de kathakali est très exigeant physiquement et il se maîtrise en employant les méthodes de concentration et d’énergie mises en œuvre dans l’entraînement du Kalarippayatt, l’art martial antique du Kerala. Les expressions du visage, les regards et les positions de mains ou mudras constituent une grande partie du jeu des acteurs.

La troupe est composée habituellement de douze acteurs, quatre chanteurs et quatre percussionnistes. Les maquillages, très complexes, sont réalisés à partir de pâtes de riz par des artistes spécialisés et leur élaboration demande plusieurs heures de travail avant la représentation.

Un spectacle de kathakali, initialement éclairé par des lampes à huile, dure généralement de dix heures du soir jusqu’à l’aube. Contrairement aux styles qui l’ont précédé, le kathakali n’est joué que par des hommes. Ceux-ci tiennent aussi les éventuels rôles féminins.

kathakali