CUZCO, « la Rome des Incas » est une ville d’altitude de la cordillère des Andes située à 3399m. d’altitude. Ancienne capitale de l’Empire inca,  elle est surtout connue pour ses vestiges archéologiques et son architecture coloniale hispanique. Selon une des légendes, (il y en a plusieurs !) la ville est fondée par Manco Inca et son épouse Mama Oclla. Littéralement sortis des eaux du lac Titicaca, ils sont envoyés par le dieu Viracocha pour établir le cœur d’une grande et puissante civilisation. Là où s’enfoncera le sceptre d’or avec lequel ils parcourent la région, doit être fondée la cité impériale. Ce sera CUZCO

Le nom « Cuzco » vient du quechua « Qosqo », qui signifie « nombril du monde ». La ville se développe alors très lentement et il faudra attendre l’arrivée de l’Inca Pachacutec en 1438 pour que démarre une période institutionnelle marquée par des initiatives urbaines et administratives majeures. Qosqo devient alors la capitale d’un empire couvrant la moitié du continent sud-américain. Elle sera également une ville spirituelle de première  importance : les 15 000 habitants de la ville sont en grande majorité des nobles, des prêtres et des serviteurs. Les cérémonies et les rituels font l’objet de pèlerinages incessants des quatre coins du royaume.

Centre politique, administratif, culturel, Cuzco rayonne pour un temps sur toute l’Amérique du Sud. Son développement est stoppé net par l’arrivée des Espagnols. Le 15 novembre 1533, Fransisco Pizzaro entre dans l’enceinte de Cuzco à la tête de son armée de conquistadors. La présence espagnole sera terrible pour Cuzco. Une période de destruction et d’anéantissement de toutes les traces de l’influence Inca commence.  Sur les ruines du palais inca, les espagnols construisent la cathédrale, sur celles du Qoricancha, l’église San Domingo. Systématiquement les espagnols construiront en lieu et place des monuments incas, leurs propres monuments pour mieux asseoir leur domination.  

 LE SIEGE DE CUZCO PAR LES ESPAGNOLS (1536-37)

            

 

Cuzco, perd son rang de capitale de l’empire inca au profit de Lima. La ville,        située au bord du Pacifique convient mieux aux espagnols. Cuzco  maintiendra cependant un rôle crucial comme carrefour commercial, entre Lima (seul port officiel de l’Amérique du Sud vers l’Europe) et les mines d’argent de Potosi (en Bolivie)  

LA CATHEDRALE DE CUZCO

EGLISE DE LA COMPAGNIE DE JESUS

Construite par les jésuites en 1576 sur le site d’un palais Inca, cette église de style baroque est gravement endommagée par un tremblement de terre en 1650. Elle est reconstruite et achevée en 1668.

COUVENT SAN DOMINGO

EN VILLE…

Cette statue de l’Inca se trouve sur la plaza de armas à CUZCO. Elle est le symbole de la fondation de la ville et de la civilisation Inca. Edifiée au coeur de la ville en 2001, elle ne fait pas l’unanimité parmi les habitants. Certains souhaiteraient qu’on la retire !

Ces pierres qui composent un mur de la rue Hatun Rumiyoc à Cuzco au Pérou illustrent parfaitement le mode de construction utilisé par les Incas. Les pierres ne sont pas jointes entre elles par du ciment mais grâce à des tailles complexes, polygonales qui forment après polissage des joints parfaits.

QUELQUES PHOTOS DE CUZCO

SUR LA TRACE DES INCAS A PROXIMITE DE CUZCO

Cuzco est le point de départ idéal vers le Machu Picchu, et quelques haut-lieux de la civiliastion Incas. Parmi ceux-ci Chinchero, Maras, Ollantaytambo, Pisac.

 

CHINCHERO

C’est un village de 15000 habitants situé à 3760m. d’altitude.  Entouré des sommets enneigés de la cordillère des Andes, cette localité offre un superbe panorama sur un environnement  où se mélangent le blanc des maisons, le bleu du ciel, le rouge des murailles et le vert de la végétation. Ici, les paysans cultivent du maïs, du quinoa et des pommes de terre sur les terrasses construites par leurs ancêtres, les Incas. La plupart des maisons de couleur blanche sont construites en adobe (mélange de boue et de paille). En se promenant on peut encore voir les restes des murs Incas construits avec des pierres taillées et des terrasses de culture encore utilisées aujourd’hui. L’église fut construite au 17 ème siècle sur les ruines d’un palais Inca et abrite un grand nombre de belles toiles de l’école Cusqueña.

Terrasses Incas de Chinchero

LES SALINES DE MARAS

Au Pérou, sur les hauteurs de la vallée sacrée des Incas, se trouvent les salines de Maras: un site hors du commun accroché aux flancs de la montagne. Il s’agissait de bassins salés exploités par les Incas ou plus exactement par leurs descendants les indiens de la vallée, une exploitation encore en activité.

 

OLLANTAYTAMBO

Ce grand village à 75 kilomètres au nord ouest de Cuzco a conservé les plans de construction Inca avec les ruelles, les pavés, les évacuations d’eau. L’endroit est surtout connu pour son ancienne forteresse Inca. Manco Capac s’y réfugia pour tenter de fédérer la résistance après la chute de Cuzco. Elle fut le siège de luttes acharnées contre les espagnols.

A noter également qu’Ollantaytambo est un des lieux de départ du train des Andes qui mène à Agua Calientes, juste au pied du Machu Picchu