Cochin (Kochi): à la découverte d’une ville de l’Inde du Sud

kochi
Cochin ou Kochi est la ville la plus peuplée du Kérala avec 602 000 habitants et environ 2,5 millions pour l’ensemble de l’agglomération.

La ville comporte 3 parties principales :

  • Au large se trouve Fort Cochin (la partie la plus ancienne de la ville). On y accède avec un ferry en un quart d’heure
  • l’île artificielle de Willingdon construite dans les année 20; là se trouvent les produits de dragage de la baie.
  • Ernakulam, la partie de la ville sur la terre ferme, là où se déroulent la plupart des activités économiques de la cité.
Une rue dans Fort Kochi
balade dans les rues de Kochi
Nous sommes restés 3 jours à Kochi en attendant de repartir vers Alleppey, puis Munnar. C’est le temps qu’il faut pour s’imprègnier de l’ambiance. A la découverte de cette ville de l’Inde du Sud, ce qui nous a la plus intéressé d’un point de vue culturel, historique c’est Fort Cochin.

FORT COCHIN

C’est le quartier historique de Cochin réputé pour son calme et renommé pour son architecture coloniale hollandaise, portugaise et britannique. On y accède depuis la côte avec un ferry hors d’âge mais qui fait encore le “boulot”. Un fois sur place, la balade se fait à pieds ou en vélo, car Fort Kochi n’est pas très étendu. On a vite fait d’en faire le tour ! Sur place, on est immédiatement pris dans une sorte  d’ambiance de petite ville de province avec ses  lieux typiques, ses boutiques, ses restau… ses attractions diverses. particulièrement bien fournies en ressources architecturales diverses (influences portugaise, hollandaise, britannique) l’Eglise saint François rappelle qu’ici se trouvait la sépulture du navigateur Vasco de Gama.

Eglise saint François

église saint François à Kochi
Construite comme église catholique par les portugais en 1503, l’église Saint François est le plus ancien lieu de culte européen en Inde. Elle passe entre les mains des Hollandais en 1663 qui la remettent à la Communion anglicane en 1804. D’abord consacrée à saint Antoine elle est dédiée à saint François par les Anglicans au XIXe siècle. L’église est monument protégé depuis 1923.

Dans le même secteur se trouvent la basilique santa Cruz et le musée Indo-Portugais

Vasco de Gama

vasco de gama
Vasco de Gama est un navigateur portugais. Considéré comme le premier Européen à arriver aux Indes par voie maritime en contournant le cap de Bonne-Espérance, en 1498, il meurt à Fort Cochin de la malaria en 1524. Il fut provisoirement inhumé dans l’église Saint Francois avant que son corps ne soit rapatrié à Lisbonne. C’est ici sa première tombe; elle est à l’intérieur de l’église.

 

Le tombeau de Vasco de Gama

le tombeau de vasco de gama

Les filets de pêche chinois

filet de pêche chinois à Cochin
filet de pêche chinois
pêcheurs à Fort Kochi
Les filets chinois auraient été introduits en Inde au XIIéme siècle par des commerçants chinois. Ce sont de grands filets de pêche fixes suspendus sur des perches en bois ou en bambou. Ils sont actionnés à la main grâce à des cordes épaisses lestés de pierre. Plongés dans l’eau grâce à un ingénieux système de contrepoids, ils sont sensés ramener du poisson. A voir ! Il semblerait plutôt que la pêche traditionnelle avec des barques ou de petits bateaux soit plus efficace. Les pêcheurs qui s’activent tout le jour sur leur dispositif semble plus intéressés par ce que rapportent les touristes à manier les cordes que par la pêche aux poissons ! Toujours est il que  La structure des filets, d’environ 10 mètres de hauteur et s’étendant sur environ 20 mètres de largeur est assez ingénieuse. En général, les pécheurs utilisent ces filets pendant la nuit. Ils laissent les filets plongés dans l’eau pendant des heures et en même temps ils laissent une lampe juste au dessus de l’eau attachée au milieu de la structure pour attirer les poissons.

 

Spectacle Kathakali

spectacle Kathakali
acteur Kathakali
Ce personnages aux maquillage élaborés et aux costumes raffinés participent à la reconstitution des épopées hindoues, le Mahâbhârata, le Rāmāyana et de la vie de Krishna. Les formes et les couleurs du maquillage sont toutes codées, selon l’interprétation du personnage représenté sur scène (prince vertueux, personnage démoniaque…).

Le travail de l’acteur de kathakali est très exigeant physiquement et il se maîtrise en employant les méthodes de concentration et d’énergie mises en œuvre dans l’entraînement du Kalarippayatt, l’art martial antique du Kerala. Les expressions du visage, les regards et les positions de mains ou mudras constituent une grande partie du jeu des acteurs.

La troupe est composée habituellement de douze acteurs, quatre chanteurs et quatre percussionnistes. Les maquillages, très complexes, sont réalisés à partir de pâtes de riz par des artistes spécialisés et leur élaboration demande plusieurs heures de travail avant la représentation.

Un spectacle de kathakali, initialement éclairé par des lampes à huile, dure généralement de dix heures du soir jusqu’à l’aube. Contrairement aux styles qui l’ont précédé, le kathakali n’est joué que par des hommes. Ceux-ci tiennent aussi les éventuels rôles féminins.

Balade à fort Kochi

Se balader dans fort Kochi est très agréable. Où que vous alliez dans ce coin de Kochi, vous trouverez de quoi vous immerger dans l’histoire et la culture locales. Vous aurez l’occasion de vous imprégner de l’ambiance artistique actuelle en vous laissant charmer par des oeuvres de street art. Et aussi, vous serez pris par les saveurs culinaires des nombreux petits restaurants avec leurs terrasses arborées.  Le quartier est ainsi constitué qu’il permet facilement de rencontrer des indiens qui se baladent en famille, en amoureux, d’entendre le cri des enfants qui jouent sur les places. Il est également possible de flâner dans de petits musées qui sont aussi des bars ou des restaurants et de goûter là à d’inoubliables moments de détente. Certes le bord de mer n’est pas très attirant. Des gravats, du plastic jonchent le sol et il ne viendrait à l’idée de personne de se baigner à cet endroit. Juste à côté des filets de pêche chinois on peut déguster sur une esplanade du poisson ou des homards fraîchement pêchés.
produits de la pêche
devant un bar/musée de fort Koc
balade à Fort Kochi
plage de Fort Kochi
balade à Fort Kochi
/* Mobile Menu style */